Il y a de belles femmes qui jouent des personnages battants, forts, mais aussi parfois ennuyeux ou grincheux. Mais parfois , ces belles femmes jouent également des rôles poignants qui nous font aimer le grand écran comme dans le cas de notre favorite cette semaine, Ruth Negga .

Ruth Negga a un métissage  dans le sang, de l’ Ethiopie de par son père, et Irlande par sa mère. Née en 1982 à Addis-Abeba, elle y séjournera jusqu’à l’âge de quatre pour ensuite rejoindre l’Irlande. Adulte, elle passera un certain temps en Angleterre. Cette période qui correspond  à ses débuts au théâtre et au cinéma, lui permettent de se faire remarquer et d’aller tenter sa chance aux USA. C’est aujourd’hui à 34 ans, qu’elle est découverte du grand public et cela même outre atlantique.

Révélée à travers un petit rôle dans  »Color Me Kubrick » (Appelez moi Kubrick) en 2005, Ruth Negga n’a pas apparemment eu peur en essayant des univers différents du 7 ème art.

Quelques années plus tard, elle obtient un rôle à Hollywood. L’adaptation de World Word Z (hummm apparemment un navet selon wiki) dans lequel elle joue le rôle d’une scientifique qui créé un vaccin pour lutter contre les zombies. (rien que ça ! ! !). Cette même année elle aura enchainé les apparitions dans des mini productions. D’ailleurs, le film 12 Years A Slave gagnera un oscar, film dans lequel elle apparait également furtivement.

En 2016, nous l’avons vu au cinéma dans l’adaptation du jeu Warcraft interprétant le rôle de Lady Taria. Digne d’une beauté exotique, Ruth Negga gagne et séduit les américains et les fans à travers le monde (Les Agents du S.H.I.E.L.D).

Nominée pour le film  »Loving » joué aux côtés de Joël Edgerton, elle a tout donné pour ce film basé sur des faits réels.

Loving de Jeff Nichols: Une histoire d’amour mais avant tout de tolérance. C’est surtout l’histoire d’un amour qui a changé la loi sur les mariages mixtes aux USA.

Le film retrace l’histoire d’un couple mixte qui va se battre contre la loi et les préjugés afin de pouvoir se marier. Lui, maçon et surtout blanc; elle, issue d’un métissage noir et indien. Ce jeune couple qui vit au milieu des champs de coton d’une petite ville de Virginie ne comprend pas pourquoi se marier leur est interdit. En 1958, dans l’Amérique ségrégationniste, les deux protagonistes Richard et Mildred se marient. Commence alors une longue bataille pour la reconnaissance de leur mariage. Ils ont ensuite passé les neuf années suivantes à lutter pour le droit de vivre en famille dans leur ville natale. Loving contre l’Etat de Virginie, est allée jusqu’à la Cour suprême, qui en 1967 a réaffirmé le fondement même du droit de se marier – et leur histoire d’amour est devenue une source d’inspiration pour les couples depuis.

Mon Avis

La vision du mariage semble idéalisée face aux obstacles que le couple peut rencontrer.Un film qui sort au moment où Donald Trump est élu n’exclue pas les responsabilités sociales de son impact.

Ce film, allez le voir, il montre la capacité de l’humain à pouvoir changer les choses.

Toutefois, concernant sa nomination de  »meilleure actrice » pour les Golden Globes 2017, elle devra se battre pour emporter son oscar face à Octavia Spencer, Viola Davis, Meryl Streep, Michelle Williams et Isabelle Huppert.

Crédit photos internet