Les choses se sont envenimées en un rien de temps et on n’a rien vu venir. Pourtant tout semblait plutôt cool entre les deux rappeuses. Elle s’échangeaient depuis plusieurs années et à multiples reprises des  dédicaces sur les réseaux sociaux.

Tout est parti d’un  featuring de Nicki Minaj avec Gucci Mane  sur le morceau “Make Love”. Minaj profite de son couplet pour réaffirmer sa place de première dame du rap : “1 million de dollars pour le show, ils ont fait une offre (ici Nicki se vante de gagner plus d’argent que sa rivale) / Va contre Nicki, ça te coûtera cher / Maintenant je vais te niquer, c’est la course / Je représente le Queens quand ils écoutent juste une bande de nases / Je suis un oui, quand tu es juste nulle / Tu essayes de gagner la bataille (gunfight) mais tu n’es pas de taille.”

Se sentant visée, Rémy Ma n’a pas tardé à répliquer avec le morceau ShETER.

Rémy Ma intitule son morceau SHEther en référence au morceau de Nas qui clashait à l’époque frontalement Shawn Carter aka Jay Z. L’instru est la même utilisée pour le morceau “Ether”. Tout y passe : de sa relation avec Meek Mill, aux rumeurs de chirurgie esthétique, les ennuis légaux de son frère, et même des références à d’anciennes guéguerres avec Taylor Swift, Mariah Carey et Miley Cyrus. Mais ce que vous devez retenir c’est :

  1.  Remy Ma accuse Nicki d’utiliser un ghostwriter (ça ne vous rappelle rien ? Au sein de la rédaction, nous appelons cela le syndrome “MEEK MILL”)
  2. “Tu t’es tapé tout l’empire, tu te prends pour qui, pour Cookie ?”
  3. “Depuis que ton premier boyfriend t’as largué, tu ne fais que perdre” (Mention pour Safaree)

L’accusation la plus sanglante est à 2mns 53s lorsque Remy révèle que Nicki aurait couché avec Ebro Harden, l’animateur de Hot 97 et le chanteur Trey Songz. Elle avance aussi le fait que la trinidadienne sniffe aussi de la cocaïne.

Nicki Minaj n’a pour le moment répondu que via un post Instagram où elle reprend une déclaration de Beyoncé la consacrant comme la reine du rap.

Je vous laisse écouter