En Angleterre, on suppose que l’annonce du mariage qui se prépare entre le prince Harry et l’actrice Meghan Markle est imminente. La jeune femme a annoncé clôturer son blog qu’elle tenait depuis bientôt trois ans, et cela sonne comme un rappel à l’ordre.

Depuis l’été dernier, Harry le cadet des fils de Ladi Di fréquente Meghan Markle qu’il a rencontré par l’intermédiaire d’un de ses amis. Ces derniers mois le prince a présenté à la fois son père, le Prince Charles, et son frère à sa petite amie. De son côté la jeune canadienne a également présenté son père, sa sœur et son frère. Bien que résidant à Toronto, elle a été très souvent vue ses derniers temps à Londres lieu où elle vit son idylle avec son petit ami.

Pendant ce temps, l’actrice se prépare déjà à ce qui pourrait être sa nouvelle vie. Pour commencer, il est prévu qu’elle tourne dans les derniers épisodes de la série tv « Suits » dans laquelle elle cartonne.

Récemment vue en Inde, elle s’entraînerait à travailler son aspect humanitaire, tel Ladi Di! Pourtant cela n’est pas nouveau pour elle, engagée sur le plan politique et social, elle aurait travaillé comme bénévole dans les soupes populaires de Los Angeles étant adolescente. L’actrice collabore d’ailleurs avec l’ONU et a visité le Rwanda et l’Inde en tant qu’ambassadrice de la World Vision une ONG canadienne.

Plaire aux britanniques et à la Reine mère

Sur le papier, Meghan est une actrice américaine divorcée. Autant dire que cela peut être un point positif pour elle : elle connaît déjà la gloire et le stress de la grande foule, les contraintes de la notoriété ; elle s’est investie dans l’humanitaire, et un a eu un job cool, entrepreneur à travers son blog Tig!

Mais tout cela est fini, car si la jeune femme dit oui, elle va devoir faire des concessions. C’est vrai que les précédentes princesses devaient savoir tenir un rôle: être belle et silencieuse! Aujourd’hui cette période est révolue! Meghan a tout pour être une princesse moderne.

La question qui me venait à l’esprit était de savoir si le peuple anglais était enfin prêt à avoir une noire dans la famille?

N’oublions pas que cette question s’est posée à Monaco, mais le prince Albert avait mis fin aux rumeurs en publiant un article avec la mère de son fils métis qui  »souhaitait vivre dans l’ombre ».

35 ans et divorcé! Cela n’a pas freiné les deux tourtereaux. Reste avant tout de convaincre la Reine afin qu’elle bénisse cette union et assiste peut-être au mariage de son petit-fils. Affaire à suivre….