La scène se déroulait le 21 Décembre dernier à bord d’un vol de la compagnie Delta Airlines. Un jeune homme, Adam Saleh, célèbre Youtubeur, se trouvait avec un proche, en partance pour la ville de New York lorsqu’ils sont interpellés. Leur crime? S’être exprimés en arabe. Cela aurait mis mal à l’aise de nombreux passagers qui auraient ainsi décidés de s’en remettre à l’équipage de Delta.

Les deux hommes ont dû être débarqués et grâce à l’usage des réseaux sociaux toute la scène a été vue par plusieurs milliers de personnes quasiment en temps réel. Inutile de dire que l’affaire a créé un tollé et de vives réactions sous le hashtag #boycottDelta.

« On a été viré d’un avion Delta parce que je parlais arabe avec ma mère au téléphone et avec mon ami Slim… WTF [c’est quoi ce bordel] s’il vous plaît faites circuler ».

La compagnie aérienne a ouvert une investigation car de l’avis d’autres passagers, Adam Saleh, un habitué des mauvaises blagues (visibles sur sa page YouTube) aurait tenté d’effrayer les autres passagers en criant des mots en arabe et provoquant une certaine panique que l’on peut comprendre compte tenu de l’actualité.

Quoi qu’il en soit, cet énième incident intervient après qu’un autre passager de Delta, ouvertement pro-Trump s’en est pris violemment à d’autres passagers pro-Clinton le 22 Novembre dernier dans un vol entre les villes d’Atlanta et Allentown en Pennsylvannie. Autant de faits qui laissent planer le spectre d’une polarisation dans les questions raciales.

Antonio Gramsci disait « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres« . L’Amérique qui s’apprête à voir le passage de flambeau entre Barack Obama et Donald Trump semble avoir atteint cet « entre deux mondes ». On assiste à deux forces en opposition: une Amérique progressiste et prétendument post-raciale, et cette vieille Amérique aux drapeaux des confédérés et nostalgique d’un passé sans diversité.

Les prochains mois devraient nous renseigner sur l’issue de cette confrontation dont les effets pourraient être ressentis bien au-delà des frontières étasuniennes.