L’Afrique est un continent fascinant. Il coexiste une grande diversité de régions et des milliers d’unités culturelles; certaines de ses civilisations sont les plus anciennes de la planète. Et, comment pourrait-il en être autrement, au moment de célébrer leur mariage, continuer avec les traditions ancestrales.
Entourées de couleurs vives, la musique et la danse sont les éléments essentiels de toute célébration en Afrique.

Avec certaines cérémonies de mariage qui durent parfois quelques jours, en raison de leur complexité, les habitants d’un si beau continent conçoivent la famille comme la base qui maintient l’unité dans toute la société.
Viens avec moi parce qu’aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet fascinant qui te laissera sûrement bouche bée; parlons des mariages africains.

Célébrons les mariages autrement


Ce que j’aime dans les mariages africains, c’est la tradition qui émane de la célébration. En fait, on dit que si vous êtes en Afrique et que vous voulez vous marier, vous devez le faire avec toute la tradition qu’une cérémonie comme celle-ci implique. Parce que si vous ne le faites pas, votre mariage n’aura aucun avenir.  Réalité ou superstition ?
Tous les composants d’un mariage africain, vêtements, nourriture, fleurs et décoration, sont choisis avec beaucoup de minutie. En fait, préparer un mariage sur le troisième plus grand continent du monde peut prendre des semaines, voire des mois, aux familles des parties contractantes. Voici ces traditions :

Les tenues

Dans n’importe quelle partie du continent, le fait de se marier avec des vêtements traditionnels est beaucoup plus important que la cérémonie civile elle-même.

Le vêtement utilisé dans les vêtements des deux époux s’appelle Kita (vous pouvez également le trouver sous le nom de Kente. Cela dépend du pays où vous vous trouvez. Kita est appelé par les habitants de la Côte d’Ivoire, tandis que Kente est les natifs du Ghana et Nigéria ).

Mariage traditionnel africain

C’est un tissu fait main avec un résultat tout simplement majestueux. Il a des dessins à motifs et très symboliques. Autrefois, la kita était un vêtement que seules les personnes de rang social élevé utilisaient. Ils portaient ce tissu prestigieux lorsqu’ils devaient assister à une cérémonie d’une grande importance.

De nos jours, cependant, il est facile de trouver ce tissu sur les marchés africains. Vous pouvez le trouver de toutes les couleurs que vous imaginez; Mais attention, chaque couleur a une signification différente. Cela peut représenter de la joie à la mort; alors, je vous conseille de vous informer de la signification avant de l’acheter.
En Afrique centrale , les familles ont souvent recours au wax et au rafia. Allier tradition et modernisme est monnaie courante, alors les mariées jumellent couramment des matières traditionnelles aux catalogues de mode.

Pour la coiffure, le turban ou Gele (cette partie de la garde – robe de la mariée est un tissu appelé Aso OKE) et écharpe ou Ipele en Afrique de l ouest.
Plus dans le centre et le sud, la mariée sera coiffée modérément avec des artifices traditionnels.
Dans les mariages les plus traditionnels du continent, les mariés peuvent porter leurs tenues avec des couleurs plus éclatantes; les couleurs de la terre et du ciel (jaune, marron, rouge, bleu, etc.).

Sur un continent aussi grand que l’Afrique, il est normal que toutes les religions coexistent.  Au nord du continent, les Africains professent les religions et les traditions musulmanes.  Pendant ce temps, plus au sud, il y a des chrétiens, des hindous et des juifs.

Indépendamment de la religion professée par le couple qui décide de se marier, il existe également des mariages qui préservent de nombreuses traditions des groupes ethniques auxquels ils appartiennent.
La diversité des manières de célébrer un mariage varie considérablement d’un pays à un autre, d’une ville à une autre, d’une ethnie à une autre.
Cependant, dans cette variété, une série de costumes et de manières de comprendre et de faire les choses coexistent:
L’ existence de la “dot”: le marié doit donner à la mariée une quantité d’argent et/ou de biens préalablement approuvés par les familles des deux époux.

Bien que ce soit le couple qui choisit librement sa/son partenaire, les familles interviennent souvent dans cette union. Ils étudient les caractéristiques personnelles, économiques, familiales, etc. de chacun des futurs époux et participent ainsi au choix du conjoint pour leur fils ou leur fille.

Le mariage africain est compris comme une union entre lignages ou clans, d’une même tribu ou même entre tribus. 
Cela paraît inconcevable pour certaines d’entre nous mais il faut se l’avouer cela se fait encore.

La gastronomie du mariage

Tous les mariages ne servent pas la même nourriture, étant donné le grand nombre de groupes ethniques en Afrique. Cependant, il existe un certain nombre de plats communs sur tout le continent.

Les beignets de pain de maïs, la soupe et le poisson frit au gingembre, ainsi que les haricots verts, le riz et les bananes sont les aliments les plus typiques d’un mariage africain traditionnel.

Cependant, comme je l’ai dit plus haut, vous pouvez trouver une plus grande variété d’aliments, en fonction du pays ou de l’origine ethnique du mariage. Par exemple, en Afrique du Sud, il est courant de manger du poulet frit, de la purée de pommes de terre et de la sauce à la viande. En dessert, ils aiment beaucoup les biscuits.

En plus de la nourriture du banquet, lors des mariages africains, il y a aussi une série d’aliments symboliques qui ne doivent pas manquer à la table :

La Noix de cola: symbolise la fertilité et la bonne santé. C’est un aliment souvent consommé par les invités d’un mariage africain. Le Vin: boisson essentielle pour tou(te)s celles/ceux qui assistent au mariage. Il symbolise l’union du sang des deux familles. Le Blé: symbolise la fertilité et le don de la vie et de la terre. Il est principalement utilisé pour décorer. Le Poivre: il est utilisé pour les moments chauds de la famille. Les herbes amères: c’est un mélange d’herbes qui est fait pour éviter les problèmes dans le mariage. L’Eau: démontre la pureté; elle est utilisée à la fois pour décorer et être consommée.

Certains pays utilisent aussi le miel qui est censé symboliser la douceur entre les époux.

Monogamie et polygamie

Bien que la polygamie soit une pratique courante dans de nombreuses sociétés africaines, la vérité est que la plupart des mariages sont monogames.
En Afrique, être polygame est un symptôme de prestige social. La première épouse acquiert une importance sociale lorsque son mari épouse de nouvelles femmes. En outre, ils accomplissent également de nombreuses tâches, non seulement à la maison, mais également sur le terrain.

En outre, le fait d’acquérir une nouvelle femme peut être un motif purement sexuel pour le mari. Il existe une croyance qui parle de l’abstinence des femmes dans le sexe pendant les deux premières années de la vie d’un bébé; c’est le cas pour garantir la qualité du lait maternel.

Autant de subtilités et de pluralité qu’il nous est impossible d’énumérer. Dans tous les cas, avant de vouloir faire plaisir à votre famille, faites le pour vous. Un mariage traditionnel est une aventure que nous vous conseillons et vous recommandons vivement.

Découvrez ici un extrait de mariages traditionnels à travers l’Afrique


  • Crédit photos Pinterest, Mariage gabonais, Zima photos