Usher prend position sur les brutalités policières et les discriminations raciales

Le nouveau single d’Usher en featuring avec Nas est sorti. Le single intitulé « Chains »  est accompagné d’une vidéo interactive hébergée sur le site Web de TIDAL qui affiche des photos de victimes de meurtre non armés, dont la plupart ont été tués par la police. La vidéo demande l’accès à votre caméra de l’ordinateur avant qu’il ne commence, et arrête chaque fois que vous détourner les yeux de l’écran des huit personnes victimes de la brutalité policière. 

usher-chains-640x560

Cette chanson met l’accent sur l’injustice raciale aux États-Unis et rend hommage à ceux qui ont perdu leur vie à cause des brutalités policières. Le chanteur explique que le message de la chanson se veut être universel et que « peu importe la couleur de peau, peu importe d’où on vient, nous sommes tous concernés. » Vous pouvez voir le clip sur le site web de Jay Z (si vous êtes abonnés). Moi, je ne le suis pas donc je partage avec vous sa performance chez Jimmy Kimmel.

Usher a commencé sa performance avec les menottes aux poignées, les a retiré à mi-parcours pour souligner le thème de la liberté dans sa chanson.  Puis Nas est apparu le poing levé avec un gant noir référence  aux victimes de brutalité policière (et aussi un petit clin d’œil  mouvement Black Panthers) comme Trayvon Martin, Eric Garner Rekia Boyd, Marlon Brown, Ramarley Graham et César Cruz. Ce dernier, innocents de tout crime, César a été acculé dans sa voiture par cinq policiers et abattu 15 balles. Il était encore attaché à sa ceinture de sécurité. Personne n’a été inculpé à ce jour. 

Je vous invite à voir la vidéo