Nous l’avons regardé et nous vous la conseillons. Si vous vibrez pour le Hip Hop, la série « The Get Down » est faite pour vous. Vous allez voyager dans les années 70, pendant les prémices du rap, de la break dance, du graffiti. En résumé les prémices du Hip Hop.

The Get down nous plonge dans le Bronx de 1977. Un voyage dans le temps, avec le disco comme fer de lance de la musique de ses années là. Mais il s’apprête à être détrôné par le Hip Hop. Cette série nous narre l’histoire d’adolescents qui cherchent leurs voies au milieu des guerres de gang, de drogue, d’église, de voyous à col blanc… Il y a Mylène qui veut devenir chanteuse de disco, Ezekiel qui a des lyrics à tomber par terre ou encore Shaolin le prochain Grandmaster Flash… L’intrigue initiale repose sur l’amour impossible de Mylène et Ezekiel – Roméo et Juliette – sur un fond de réalités sociales, ethniques et culturelles.

the-get-down-image

The get Down a une bande son qui nous fait danser. Le réalisateur, Baz Luhrmann, s’est entouré de grands noms du genre : Grandmaster Flash, le pionner des DJ Hip Hop et Nas, rappeur de renom. La série est inspirée de leurs débuts dans le milieu.

the-get-down-netflix-image

The get Down nous fait voyager dans les années discos avec les coupes afros, les pantalons pattes d’éléphant et les chemises satins. Et les débuts des années Hip Hop avec les baskets Puma « Suède » ou encore les converses « Chuck taylor », jeans délavés et T-shirt flashy. Le premier épisode de plus de 2 heures est un long métrage esthétique entrecoupé de plans magnifiques filmés à l’ancienne et des mises en scènes étourdissantes. La série est une éblouissante collection de sons et souvenirs à l’ancienne.

Rendez-vous sur Netflix pour la première saison de 6 épisodes.

The Get Down Netflix

Crédit photo : Netflix