L’été est enfin là ! Une des saisons les plus attendues de l’année. Le meilleur moment pour sortir ses lunettes de soleil, montrer ses gambettes et peupler les terrasses, rooftops et autres bars. La fête de la musique qui annonce le début de cette saison montre parfaitement que l’été rime avec festivités. Qui dit festivités, dit gastronomie! Enfin, pour moi. Cela justifie sans aucun doute les rondeurs prises et assumées durant cette période.

Je vous emmène avec moi dans les trois lieux où j’irai surement me délecter de cuisine africaine durant cet été.

1-  WE EAT AFRICA-Le festival de la cuisine Africaine.

C’est The Place To Be pour bien amorcer ses vacances dans la bonne humeur. Paris aura donc la chance d’accueillir ce grand rendez-vous culinaire qui se tiendra le 7 juillet 2018. Cette première édition qui a pour thème “Le Festival des Chefs” sera une belle occasion de rencontrer, découvrir et partager avec les plsu grands virtuoses de la gastronomie africaine. Toute l’Afrique sera représentée notamment des Chef(fe)s venant du Cameroun (Christian ABEGAN), du Sénégal (Rougui DIA), de la Côte d’Ivoire (Prisca GILBERT), du Gabon (ANTO), …

Ce festival s’annonce riche en ateliers culinaires tant pour les adultes que pour les enfants, en conférences et en séances de dégustation. Un joli moment à vivre donc en famille. Ce festival répond à un objectif précis : valoriser les différentes cultures culinaires de l’Afrique avec un accent particulier sur leur caractère sain et équilibré.

Organisée par la célèbre Chef ANTO en collaboration avec le magazine Afro Cooking, cette édition tend à rassembler toutes les communautés dans un esprit de partage et de gourmandise. Passer toute une journée pour avoir des astuces de Chefs afin de parfaire son poulet DG ou de rendre son couscous encore plus moelleux, que demander de plus?

2- La Villa MAASAI

Fruit de l’imagination de jeunes entrepreneurs africains, le nom et la localisation de cet endroit émoustille la curieuse que je suis. Voisine de l’Opéra Garnier car située boulevard des Italiens, ce nouveau restaurant africain en plein coeur de Paris mérite de m’accueillir prochainement!

En effet, la Villa Maasai serait  “équipée d’une scène afin d’accueillir des artistes en live, d’un bar lounge, d’un espace singulier et intimiste ainsi que d’un bar à cocktails aux senteurs d’Afrique”. Cette jolie présentation a failli nous détourner de l’essentiel : la gastronomie. Alors que nous réserve la carte de ce restaurant ?

Nous sont proposées, deux cartes (jour et soir) avec des formules et menus à des tarifs corrects. Les enfants ont même été pris en compte avec un menu généreux pour une dizaine d’euros. La cuisine de la Villa donne l’eau à la bouche avec son Tiep Bou Yap (du riz à la viande) en passant par son Kédjenou de pintade et m’achevant avec sa sauce graine Royale avec pour accompagnement du riz ou du foufou.

De la sauce graine en plein Paris. Pour une côtière, vous comprendrez sûrement mon émotion. Ce sera aussi l’occasion pour moi de déguster, enfin, le N’Dole, ce met réputé de l’Afrique centrale dont je n’entends que du bien en sirotant mon verre de Bissap (Fleur d’hibiscus).

Je ne sais pas vous mais moi j’ai vraiment hâte d’aller goûter les saveurs de cette gastronomie africaine, qui plus est dans un lieu qui se veut le plus grand restaurant africain de la Capitale.

 

 

3- O’MAQUIS

Ce restaurant m’a été suggéré par mon réseau social préféré. Comme quoi même instagram sait que j’aime bien me nourrir. Je vous avoue que le nom m’a interpellé car les maquis sont des espaces que nous retrouvons facilement dans chaque quartier et commune d’Abidjan et un peu partout aussi en Côte d’Ivoire. Pour la petite histoire, les maquis sont des lieux de convivialité dans lesquels la boisson et la nourriture sont commercialisées très souvent à des prix défiant toute concurrence.

Bien représenté dans les Yvelines avec trois (3) restaurants, O’MAQUIS se trouve aussi à Paris pour mon plus grand plaisir. La carte de ce restaurant nous promet “des recettes revisitées, des saveurs de la gastronomie africaine qui nous offriront assurément un dépaysement total”.  Belle promesse n’est-ce pas?

Les menus sont aussi bien adaptés aux petites faims et pour les gourmand(e)s comme moi. Les enfants sont aussi pris en compte. On pourra donc se régaler de patates douces, de l’attiéké accompagné de poulets braisés, gambas ou d’entrecôte de boeuf.

Les produits sont dits frais et les sauces viennent exclusivement de la cuisine du Chef. Pour ma part, je suis tentée par leur afro-burger qui est composé de Poulet braisé, tomates pelées et oignons hachés accompagnés de bananes plantain. Très cher O’MAQUIS, apprêtes-toi donc à recevoir une consommatrice avertie qui ne fera qu’une bouchée du “braisé”.

Voici donc, un résumé de ce que je compte tester cet été, côté gastronomie africaine jusqu’à ce que je tombe au détour d’une balade sur un restaurant africain que je ne connais pas. Gourmandise quand tu nous tiens…

Avez-vous déjà mangé dans l’un de ces restaurants? Qu’en avez-vous pensé? Vos avis m’intéressent…Alors n’hésitez pas à commenter!