Pitch est la première série officiellement associée à la Major League Baseball, la fédération américaine de baseball. Elle met en scène  le quotidien de la première lanceuse d’une équipe de Baseball de ligue 1 et de surcroît cette personne est une afro américaine. Tous les ingrédients sont présents pour retenir mon attention et le votre par la même occasion.

Pourquoi cette série va retenir votre attention:

Les producteurs ont décidé de caster une actrice noire (Kylie Bunbury) pour le rôle-titre. Voilà clairement et simplement pourquoi Pitch fait partie des nouvelles séries que l’on va regarder. Une série sportif mais pas que. Sachant que le Baseball est le sport numéro 1 aux Etats-Unis, cette série abordera des questions sociales tels que le racisme, le féminisme ou encore le sexisme à travers ce sport. Comme a pu le dire le producteur exécutif Rick Singer à TV Guide : « Ce qui est intéressant avec les sports en général, c’est qu’il sont le reflet de la société. » Il ajoute : « Il y a bien évidemment les questions sociales qui remontent à Jackie Robinson* et bien avant ça. (…) On va pouvoir bosser avec une femme dans un univers d’hommes dans chacun de ses aspects ».

Pitch

L’épisode pilote est accrocheur. On découvre lors de ce premier épisode que Ginny a un véritable don pour le Baseball depuis son plus jeune âge. Son père a très vite repéré son incroyable talent et l’a toujours poussée à se dépasser lors de leurs entraînements. La relation père-fille est le point fort de la série Pitch. Il est un vrai moteur pour elle. Mais notre héroïne est pleine de doutes et d’interrogations, elle se demande si elle est vraiment faite pour ce sport. Un sport 100% masculin. Je n’en dis pas plus.

Pitch est l’une des nouveautés à suivre de près dans les prochaines semaines. Espérons q’elle ne soit pas supprimée faute d’audience.

Et toi, vas tu regarder?

*Jackie Robinson :  Il est le premier Noir à jouer en Ligue majeure (15 avril 1947) depuis l’interdiction posée à ce niveau depuis soixante ans par les propriétaires de clubs, qui s’appuyaient sur les décisions de la Cour suprême des États-Unis. Infatigable militant de la cause égalitaire, il ouvre la voie à la « Révolution des droits civiques ».