Afin de répondre à une problématique qui est « Comment se coiffer » et « à qui faire appel ». Ange Bouable et son équipe ont créé une application. Nous avons toujours dans notre entourage une amie qui pourra répondre à cette demande. Mais sera t-elle disponible quand vous le serez. Afin de ne plus se chamailler avec notre copine, Nappyme a répondu à une demande qui est de plus en plus importante : comment trouver une coiffeuse à domicile.

Le fondateur a bien voulu se prêter au jeu des questions-réponses et nous présenter Nappyme. Il permet aux femmes afros, afro-caribéennes  d’entrer facilement en contact, pour s’échanger des services de coiffure et autres soins de beauté. L’application mobile Nappyme permet de connecter les femmes afros qui souhaitent se faire coiffer (mais aussi maquiller, manucurer, etc.) et celles qui maîtrisent cet art.

Pourriez vous présenter en quelques phrases qui se cache derrière la plateforme Nappyme?

Derrière Nappyme, il y a une équipe de jeunes africains venus en France pour leurs études supérieures en école de commerce et d’ingénieures. Actifs depuis quelques années dans le milieu startup tech parisien et européen, ils connaissent en outre parfaitement la communauté à laquelle ils s’adressent.

Votre parcours pourrait éveiller la curiosité et la passion des lecteurs, pouvez vous en faire une ébauche?

Le fondateur, Ange Bouable, a monté plusieurs petites entreprise en parallèle à ses études et cofondé une startup en Allemagne (Sennder.com).

Qu’est ce qui vous a donné cette envie de vous lancer dans cette aventure?

Mettre nos compétences au service de nos sœurs afro et leur fournir un service de qualité dont elles manquent cruellement que ce soit sur le plan de la coiffure, de la relation client ou des applications et site web qui leurs sont adressés.

Pouvez vous nous expliquer votre concept et vos différentes casquettes dans ce milieu professionnel ?

Nappyme est une application qui met en relation des coiffeuses afro professionnelles ou des particuliers et des clientes. Les prestations se font généralement aux domiciles des clientes. Il y a aussi certaines coiffeuses qui reçoivent chez elles.

L’application Nappyme n’est pas moins qu’une véritable révolution dans l’industrie de la beauté afro. Unique sur un marché en pleine croissance et en parfaite adéquation avec les besoins exprimés des femmes concernées, le service qu’elle propose innove utilement : le numérique, désormais omniprésent dans notre société, sert enfin, aussi, la beauté afro.

Qu’est ce qui vous différencie de vos confrère comme Ma coiffure Afro ?

Comme je l’ai dit plus haut, la qualité des prestations, de notre relation client et surtout notre produit. Notre application est 10 fois meilleur que leur site et on compte faire encore mieux et plus simple. Article sur ma coiffure afro en cliquant ici

Comment gérez vous la qualité de service de vos ambassadrices ?

Juste par du relationnel et les valeurs qu’on porte. On partage des liens très étroits et elles sont aussi impliquées dans ce projet autant que l’équipe fondatrice. Elles donnent le meilleur d’elles même pour satisfaire aux mieux nos client(e)s. Actuellement, nous avons une cinquantaine de coiffeuses actives que nous proposons aux clientes, et entre 200 et 300 demandes en attente dans notre back-office. Nous avons un processus au cours duquel nous les rencontrons toutes, et nous discutons des conditions de collaboration, notamment en ce qui concerne le « care », c’est-à-dire le soin et la qualité de la relation avec la cliente. Pour nous, c’est très important parce que cela reflète notre culture. Avant le début de la prestation, la cliente doit se sentir à l’aise. Nous avons aujourd’hui plus de 10 000 clients inscrits sur la plateforme.

Quels sont vos tarifs ?

Chaque ambassadrice fixe un prix suivant son talent, son expérience, ses convictions et ses valeurs. Certaines veulent juste rendre service donc peuvent vraiment baisser les prix et d’autres veulent assurer un revenu complémentaire grâce à leurs talents.

Quels sont vos projets à court, moyen et long terme ?

Améliorer la qualité de nos service et satisfaire nos clientes à Paris et en Île de France pour l’instant. La suite dépendra de ça.

Merci à Ange Bouable d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Et nous lui souhaitons bonne continuation dans ses projets à venir.

: Nappyme

: Nappyme

: Android

: Iphone