Hydratation. Voici un mot qui est ancré dans nos têtes depuis l’instant où nous avons commencé à vouloir voler de nos propres ailes côté beauté, et pour cause! De tous les côtés nous entendons ce mot, les spécialistes en beauté, en soins dermatologiques, chez les commerçants et même les maquilleuses consciencieuses prodiguent des conseils avisés concernant la peau des clientes.

Afin d’assimiler la procédure, expliquons le pourquoi.

La genèse : La peau

Notre peau est constituée de différentes couches dont la plus superficielle est l’épiderme. Nous allons mettre en avant le fait qu’à la surface de cet épiderme se trouve la couche cornée composée de cellules mortes reliées entre elles par un film hydrolipidique fait d’eau. Dans ce cas précis : la transpiration et de gras le sébum.

Le sébum, qui a pour habitude de nous enquiquiner, a toutefois son importance. Car c’est précisément la combinaison de ces deux éléments, cette fine couche qui nous protège des agressions extérieures comme les bactéries, le vent, le froid, la pollution et qui maintient le niveau d’hydratation de notre peau en empêchant à l’eau de s’évaporer plus que de raison.

Les causes

Différentes causes peuvent être à l’origine de la déshydratation qui nous amènent au dessèchement. En hiver le vent, l’air froid et sec et le chauffage, en été le soleil. Cela tombe bien nous en sortons justement et accueillons l’automne. Mais encore les bains ou les douches très chaudes, les savons décapants… chacun de ces facteurs contribuent à altérer le film hydrolipidique qui protège notre peau.

Vous comprendrez bien que la peau privée de son manteau imperméable, laisse s’échapper trop d’eau et devient par la suite rugueuse, irritable et donc inconfortable.

Un type de peau en particulier?

Précisons d’ailleurs que la déshydratation touche tout type de peaux. Lorsque la peau manque d’eau ou que sa barrière hydrolipidique est altérée par des facteurs environnementaux, des facteurs émotionnels ou bien par des produits cosmétiques trop agressifs, elle peut devenir déshydratée sans que cela ne se perçoive facilement. Si nous suivons juste la logique les peaux sèches peuvent être touchées bien sûr mais contrairement à ce que l’on peut penser, il n’épargne pas non plus les peaux mixtes ou grasses.

Un produit agressif fait briller une peau sèche par exemple. Ce qui ne fait pas de la peau sèche une peau grasse.

Nous ne devons pas nous arrêter sur des signes extérieurs mais au contraire bien apprendre à détecter les signes palpables qui eux ne nous tromperont pas.

Le rôle de l’hydratation

La peau est un organe très spécial qui peut évacuer de l’eau par la transpiration, mais qui ne peut en absorber de l’extérieur. En revanche, la couche cornée peut retenir l’eau. C’est donc elle que cible l’eau contenue dans les produits hydratants, tandis que les corps gras qui entrent dans leur composition l’empêchent de s’évaporer en attendant la reconstitution du film hydrolipidique.

Dès lors que nous n’habitons pas dans un pays tropical ou équatorial, où le taux d’humidité de l’air garantit une peau souple et hydratée en permanence, laits corporels, crèmes hydratantes, baumes, huiles… sont donc bien indispensables.

Chaque types de peaux à ses produits hydratants adaptés. L’article les soins de la peau: les réflexes détail les soins par types de peaux.

Erreurs à éviter

  • Acheter une crème adapté. Avoir une peau grasse par exemple mais acheter un soin hydratant pour les peaux sèches ne conviendra pas du tout à ce type de peau car elle sera trop riche et  fera donc plus de mal que de bien. Elle risque de  rendre la peau brillante et sujette aux imperfections.
  • Abuser du nettoyant quotidien. L’utiliser seulement une fois par jour sur la peau déshydratée, sous peine de trop agresser l’épiderme.
  • S’il y a une éruption cutanée, ne pas appliquer plus qu’il n’en faut sur le visage de crème anti-acné cela ne réglera pas le problème. Ces imperfections dues à la déshydratation, les crèmes anti-acné assèchent la peau et favorisent donc leur apparition.

Donc finalement, n’est-ce pas encore là un nouveau besoin que l’on se créerait inutilement ? Est-il vraiment si important d’utiliser un lait, un crème ou une huile hydratante?

Pour le confort, la beauté ainsi que le bien-être de sa peau, l’hydratation reste un atout précieux pour une mine joyeuse et ce peut importe la saison!