Femme Afro Cheveu crépu IAMUS

Il n’est pas rare d’entendre les hommes comme les femmes qui ont le cheveu crépu se lamenter sur la sécheresse de leurs cheveux. On passe tous par là, d’ailleurs, et cela se répétera souvent si l’on ne fait pas ce qu’il faut afin d’hydrater nos cheveux de la bonne manière. Mais quelle est cette bonne manière ? L’erreur que l’on fait souvent est d’acheter des produits conseillés par d’autres personnes, sans même savoir comment fonctionnent l’hydratation et l’action de l’eau sur nos propres cheveux. Donc, commençons par le début !

Le cheveu crépu décortiqué

Avant tout, il faut absolument avoir à l’esprit que la qualité de vos cheveux dépend aussi de votre héritage génétique, donc les comparaisons avec des personnes ne partageant pas du tout votre patrimoine génétique ne sont pas pertinentes.

Cheveux crépu IAMUS

Le cheveu crépu est composé de molécules d’eau (il y en a beaucoup moins que dans le cheveu lisse), d’acides gras essentiels, d’omégas 6 et 3, de kératine, de protéines, de céramides, de lipides et de quelques minéraux. Il se présente sous la forme d’une cuticule composée d’écailles qui se chevauchent. Il est plus sec et fragile même si d’apparence ce n’est pas le cas. Cette fragilité explique que les soins pour cheveux crépus soient riches en protéines, lipides, etc. afin de renforcer les éléments déjà présents.

Le cheveu crépu

A gauche: Anatomie du cheveu, à droite: follicule du cheveu crépu et follicule du cheveu raide

Il ne faut pas oublier que nous avons tous la même anatomie de cheveu la différence se trouve au niveau du follicule pileux, le cheveu crépu possède une forme incurvée. il est implanté plus profondément dans le cuir chevelu et est plus petit que celui des cheveux lisses, de forme arrondie. il pousse en spirale, et apparaît couché sur le cuir chevelu tandis que le cheveu lisse pousse et sort droit. De part sa forme, il présente des zones de fragilité au niveau de la courbure, là ou des écailles se soulèvent contrairement au cheveu lisse et c’est ce qui expose le cheveu a une plus grande absorption de produits chimiques.

Avant tout, il faut avoir à l’esprit que la qualité de vos cheveux dépend de votre héritage génétique

Cheveu crépu IAMUSLe cheveu crépu casse sous une traction de 60 gr et ne peut s’étirer que de 40 % quand il est sec ; mouillé, c’est encore plus tragique car il ne supporte pas une tension de plus de 33 gr, ce qui signifie que toute traction au dessus peut causer une perte de cheveux… !  Pour comparer, les cheveux asiatiques résistent à un poids de 100 g et un allongement de 55 %. La torsion naturelle du cheveu crépu entraîne une répartition inégale du sébum le long du cheveu, en conséquence, la fibre capillaire est généralement très sèche. Il est pourtant nécessaire de stimuler le cuir chevelu afin de desserrer les pores et activer la production de sébum.

Hydratés mais pas humides !

En climat tempéré, la sécheresse naturelle du cheveu crépu s’accentue car les pores du cuir chevelu se resserrent ; a contrario, le climat chaud et humide des pays africains ou des Caraïbes ouvre les pores et stimule la sécrétion de sébum¹, rendant les cheveux moins secs. Notre cuir chevelu est protégé par un film constitué de sébum et de sueur, ce film huileux protège naturellement le cuir chevelu des agressions extérieures et de la déshydratation.

Avant d’ajouter des humectants¹ à tous nos soins, il faut tenir compte de plusieurs paramètres nous concernant. Car trop d’eau, comme vu précédemment, facilite la casse. Niveau de porosité ¹, degré d’humidité de votre lieu de vie, héritage capillaire, état actuel de votre cheveu, etc., tout est à prendre en compte.

Le cheveu crépu

A Gauche : Trois types de porosité . A droite: Cuticule, cortex et moelle : les trois différentes couches d’un cheveu vu en coupe source: centre-claudere

La forme du cheveu crépu rend celui-ci naturellement poreux, et de ce fait expose le cœur du cheveu (le cortex) à une kératinisation inégale car le cortex absorbe l’eau facilement. La conséquence : le cheveux est rêche, terne, cassant et se déforme au moindre signe d’humidité à cause de la tige capillaire gonflée d’eau.

Donc, l’eau est bien nécessaire (nos cheveux sont composés de molécules d’eau) mais comme un cactus, il gère ses besoins pour se construire et nous nous chargeons de l’aider en maintenant une humidité nécessaire mais pas excessive.

Pourquoi mes cheveux sont secs ou abîmés ?

J’énumère ici les raisons qui vous pousseront à vous poser les bonnes questions sur la manière dont vous prenez soin de vos cheveux ; ce qui vous apportera peut-être une solution.

1. Vous ne respectez pas les précautions et interdits liés au défrisage. Toutes les substances alcalines, solutions dont le pH est supérieur à 7, peuvent être nocives. Par exemple, les colorations, les défrisages ou même les assouplissants. Sachant que le pH des produits défrisants se situe entre 10 et 14, vous n’échapperez pas aux conséquences.

2. Le pH. Les produits capillaires possèdent tous un pH. Si ce dernier est plus élevé que 5,5 c’est-à-dire légèrement acide, au lieu d’avoir les écailles de la cuticule bien soudées, vous allez vous retrouver avec des écailles ouvertes et une cuticule endommagée. Par exemple, un shampoing au pH trop élevé (8,5) occasionnera démangeaisons, pellicules, eczéma, etc. Un produit avec un pH trop bas (2 ou 3) peux provoquer une perte de cheveux à court ou long terme.

3. Une eau trop calcaire. On oublie trop souvent que l’eau que l’on utilise, bien que potable, peut avoir un pH très élevé, donc pensez à le mesurer et à rééquilibrer en terminant les shampoings avec un rinçage au vinaigre de cidre au pH entre 2,4 et 3,4, s’il s’avère que c’est le cas, sans oublier le conditioner.

4. Les colorations sans soins. En effet, l’agent alcalin qui soulève les écailles pour permettre la coloration est assez agressif. Sans soin ni shampoing approprié afin de sceller les écailles, le cheveu ainsi exposé sera sec, gonflera et créera des frisottis.

5. Les modifications structurelles comme l’utilisation de fers très chauds, les sèche-cheveux, les plaques abîment les cuticules voire les détruisent, provoquant à long terme des dégâts irréversibles. La kératine n’étant plus protégée, les cheveux ne réagiront plus et seront impossibles à raidir. Si vous l’utilisez plus de deux fois par semaine, vous serez forcément dans ce cas.

Ce qu’il faut retenir

Les soins que vous apportez ont deux grandes missions :

 Conserver l’hydratation

 Protéger, gainer

Hydrater le cheveu, c’est lui donner de l’élasticité, de la brillance et un aspect soyeux, donc ce n’est pas l’eau brute appliquée sur le cheveu qui vous permettra d’obtenir ce résultat.

Le protéger veux dire renforcer les écailles qui permettent au cheveu de se protéger contre les agressions extérieures et de refléter la lumière.

Le gainer, c’est lui appliquer une couche de protection qui lui permettra de garder sa forme et ses écailles fermées.

Donc n’oubliez pas : L ‘entretien du cheveu passe par la connaissance de celui-ci!!

A suivre….

Lexique ¹

Humectant : un humectant maintient la teneur en eau d’un cosmétique dans son contenant et sur la peau.

Porosité : la porosité est la capacité du cheveu à absorber l’humidité. Elle est déterminée par la forme de la cuticule (le squelette externe du cheveu), et se définit selon l’échelle « faible, normale et haute ».

La cuticule : la cuticule, aussi appelée écorce, est l’enveloppe qui protège le cortex, la partie la plus résistante et élastique du cheveu. La cuticule est formée d’écailles. Horizontalement, les écailles de la cuticule sont reliées entre elles par des céramides, substances huileuses et précieuses, principalement constitués d’acides gras essentiels.

Cortex : c’est la partie structurale primaire de la tige du cheveu, qui contient les chaînes de protéines (ces protéines sont appelées kératines).

Kératine : produite par les kératinocytes, les cellules constitutives du cheveu, la kératine naît de ce stockage de cellules mortes qui durcissent et forment en surface le cheveu tel que nous le voyons, c’est ce qui donne élasticité et souplesse au cheveu.

Kératinisation : définit un processus par lequel les cellules épidermiques vivantes de la couche granuleuse se transforment en cellules squameuses mortes.

Le pH ou potentiel hydrogène est une échelle de mesure qui permet de déterminer le caractère acide, alcalin (basique) ou neutre d’un milieu, d’une substance. L’échelle de pH est graduée de 0 (milieu très acide) à 14 (milieu très basique), en passant par 7 (milieu neutre, qui est d’ailleurs le pH de l’eau pure).

Sébum : le sébum est le film huileux sécrété naturellement par la peau ou le cuir chevelu. Son rôle est de maintenir l’hydratation de l’épiderme : il entre dans la composition du film hydrolipidique de la peau. Il protège la peau et les cheveux du dessèchement et des agressions extérieures, tout en entretenant leur souplesse.