Fin octobre annonce la dernière ligne droite avant les fêtes de fin d’année. Comme beaucoup de parents le choix du jouet qui fera crier notre enfant de joie reste primordial. Pour Noël et aussi pour un événement tel un anniversaire, nous nous sommes penchés sur la question des poupées black. Je n’en avais pas quand j’étais petite. Peut-être est-ce l’occasion pour moi et vous aussi d’ailleurs de se pencher sur la question.

Les petites africaines et afro-américaines ont aujourd’hui des jouets que ma génération n’a pas eu la chance d’avoir. Une poupée noire répond, je le crois, à la nécessité bien plus qu’un autre jouet ou livre, d’assouvir un moment de détente. Malgré une grande sensibilisation du public aux avantages de jouets qui reflètent l’héritage ethnique de nos enfants, il est encore étonnamment difficile de trouver du plaisir dans les jouets éducatifs auxquels nos enfants peuvent s’identifier.

Un peu d’histoire

Les premières poupées noires sont apparues entre 1820 et 1840. Elles étaient en papier mâché (un mélange de papier, de pâte, et d’eau). Vers la fin du 19ème siècle, les poupées en porcelaine ont vu le jour et ont remplacées les poupées en papier mâché qui résistaient mal à l’humidité. Les poupées noires et les poupées de toutes les races ont été extrêmement populaire pendant cette période, non seulement en Amérique, mais aussi en Europe. Les enfants européens étaient ravis d’avoir une poupée noire dans leur coffre à jouet.

Poupée noire

Poupée en porcelaine

 

C’est en 1967 que Mattel a mis sur le marché une poupée noire nommée Francie. Elle n’était qu’une version en couleur peu typée de la poupée Barbie.  Mattel a lancé en octobre 1991 une nouvelle série de poupées noires : Shani plus typées.

Quelques années plus tard, Mattel a lancé une nouvelle ligne de Barbie “So in Style”. Des Barbie noires avec des lèvres pulpeuses, un nez  large, des cheveux frisés avec la peau foncée. Mattel a réalisé ces poupées afin que les jeunes filles noires puissent s’y identifier. Courtney, Kianna, Janessa excellent chacune dans une discipline : le sport, la musique et l’art (Bravo les préjugés).

Pour nos valeurs

J’estime qu’il y a une véritable passion et une croyance en l’importance de susciter un sentiment de fierté de soi et de l’identité de nos enfants. A travers ces poupées, chaque parent doit savoir et pouvoir transmettre une passion, transmettre de l’amour et tout comme je le pense nous pouvons aussi créer des souvenirs d’enfance. C’est beaucoup plus qu’un jeu, les poupées jouent un rôle très important dans la vie des enfants, c’est pourquoi il est important que ces jouets aident l’enfant à construire son caractère et son estime de soi. Les enfants sont comme des éponges, ils apprennent vite. La meilleure chose est qu’ils soient en mesure de se reconnaître dans leurs livres ou leurs jouets.

Pour construire sa personnalité

Il y a eu cette étude afro américaine, dans les années 60, le test des poupées des psychologues Kenneth et Mamie Clark.  Le but était de mesurer l’impact du racisme sur l’image qu’avaient d’eux même les enfants afro-américains. Les sujets étaient des enfants noirs âgés entre 3 et 7 ans. Les expérimentateurs présentent à chaque enfant quatre poupées (2 noires et 2 blanches). Chaque enfant devait répondre à des questions telles que : Donne-moi la poupée qui est une gentille poupée – Donne-moi la poupée qui est moche – Donne-moi la poupée qui a une belle couleur…

Cette expérience a démontré que les garçons et filles ont tendance à préférer une poupée  »blanche » à une poupée ‘black ». En effet, ces résultats montrent que les enfants noirs, dès leur plus jeune âge souffraient d’un sentiment d’infériorité, d’une dévalorisation de soi préjudiciable au bon déroulement de leur personnalité.

Bien sûr, cela n’est pas quelque chose que le parent enseigne à son enfant. Alors, pourquoi seraient-ils prêts à recevoir ces messages mitigés sur la bonne ou mauvaise couleur de peau, ou bon ou mauvais cheveu ? Tout cela est à voir avec les images qu’ils voient au fur et à mesure qu’ils grandissent. Si un enfant est constamment en train de regarder ces images, des poupées, de la télévision, des livres ou des magazines — et seulement de voir la beauté que quelque chose ou quelqu’un avec des fonctionnalités non-éthiques et de longs cheveux raides– alors, selon moi, ils supposeront que cela est la beauté.
Il est évident que cela touche ou a touché de nombreux enfants et adultes et qu’il y a un besoin de changement positif de la communauté noire.

Alors on fait plaisir ou on se fait plaisir ?

Depuis quelques années nous pouvons découvrir de plus en plus de poupées noires pour nos bambins.

Angelica Doll

Angelica Sweeting, jeune Américaine de 27 ans, maman de deux adorables petites filles a décidé de créer sa propre poupée afin de proposer à ses enfants une poupée qui leur ressemble. La Angelica Doll a les yeux marron, des cheveux longs, noirs et frisés, un nez un peu plus épais et des lèvres pulpeuses. Ses cheveux sont lavables et résistent à toutes les expériences de coiffure. De quoi leur offrir de nombreuses heures d’amusement.

poupée-angelica-doll

La poupée Queens of Africa

Taofick Okoya, un homme d’affaires Nigerian, a créé de nouvelles poupées. L’idée de Taofick Okoya était de pousser les fillettes de son pays à mieux s’accepter. Les Queens of Africa ont les cheveux crépus ou tressés, peau sombre, yeux en amande et sont habillées de tenues traditionnelles. Ces poupées coûtent environ 5 €uros.

queen-of-africa-dolls

La poupée Nubia Kemita

Nubia Kemita est une poupée africaine avec les cheveux crépus, un standard de beauté auquel les enfants ne sont pas habitués non seulement dans leur vie quotidienne mais aussi dans l’offre de poupée actuelle. Nubia Kemita a été pensée pour être tout simplement belle, naturelle , peut être différente mais inoubliable. Et elle espère de tout cœur que les petites filles, qu’elle que soit leur origine ou couleur de peau aient envie de jouer avec elle. La poupée NUBIA KEMITA est une « Conteuse de cultures » , chaque collection de la poupée Nubia Kemita tournera autour d’un thème qui vise à apprendre et valoriser la diversité culturelle tant au niveau de l’Afrique que du monde. Pour cette première édition, l’accent à été porté sur les langues parlées en Afrique. A cet effet, le packaging intègre une carte des langues pour savoir dire bonjour en plusieurs langues du continent.

Nubia Kemita

 

Momppy

Maite Makgoba, jeune entrepreneur de 26 ans, fondatrice de la société fabrique la poupée. La poupée Momppy coûte environ 13 €uros. Momppy Mpoppy, la poupée noire Sud Africaine, se veut une image de la perfection africaine, pour aider les petites filles à aimer leur propre beauté.

 

momppy-mpoppy-poupee-noire-crepus

Corolle

corolle-calin-naima

 

Cet article a pour but de sensibiliser aussi certaines mamans qui comme moi aimeraient que leurs enfants puissent trouver une autre source d’épanouissement.