Elles sont pionnières, des féministes et aussi activistes qui aspirent à changer vos habitudes musicales. La lutte contre les textes de lois, les traditions et les coutumes, contre la pauvreté et toutes formes de racisme, ces divas les ont combattu et continuent au quotidien.

Si on regarde dans le dictionnaire la définition du mot ”Diva” on constate qu’il vient de l’italien et signifie ”déesse”. Pourtant cette définition a pris une autre tournure au fil du temps.

Une diva à la base est un mot plutôt lié à une grande place inédite. Ces femmes ce sont démarquées par leurs voix, qui s’expriment de façon incroyable, et surtout ce sont des personnalités extraordinaires.

Des militantes et féministes

Les américaines

Beyoncé, Alicia Keys, Nina Simone, Aretha Franklin… Ces chanteuses ont toujours élevé leurs voix pour chanter mais surtout pour se faire entendre et assumer leur différence. Ces voix puissantes, avec beaucoup de couleur, ont fait d’elles des divas, des chanteuses hors catégories.

Tour à tour militantes, ces femmes sont souvent de la  communauté noire américaine ce pour quoi elles se battent. Le contexte de la ségrégation a totalement influencé leur orientation. Elles ne seront pas que chanteuses, mais aussi ambassadrices.

Nina et les autres 

A cette époque une voix s élève : Nina Simone, la diva militante. A 11 ans déjà elle va donner son premier concert elle s’insurge en tenant tête à un couple . Cette femme représentait à elle toute seule la frustration que le peuple pouvait ressentir. Pourtant c’est en militant qu’elle a le plus marqué sa carrière. ( sa chanson sur les ‘fruits’).

L’heure du Black Power a sonné et la chanson est l’arme la plus utilisée pour se faire entendre afin d’essayer d avoir les mêmes droits. Ces voix portent un souffle qui est un envoi politique. Pour Nina Simone, chanter est son arme. Elle a un cynisme, et un culot qui ont quelque peu été dangereux pour sa carrière tout comme pour sa vie.

Il y a une histoire de la musique noire américaine principalement, qui devrait être prise en compte de la place des grandes voix féminines des ”frontwomen” dont nous sommes tombés amoureux de la voix. Sensuelles pour certaines, combatives pour d’autres, et avant toutes talentueuses dans l’ensemble, cet hommage aux divas relève d’un vaste univers qui comprend également du jazz, avec Dinah Washington, Billie Holiday et Cassandra Wilson;

Du Blues avec Bessie Smith, Ida Cox, Ma Rainey

Du R’n’B et du rap avec Nicki Minaj, Beyoncé, Mary J Blige, Rihanna,…

Les Divas de la musique américaine

Les Divas de la musique américaine

 Les africaines

Elles ont ouvert des voies, sont allées contre le temps raconter des histoires quotidiennes, décrivant la société dans laquelle elles vivent, critiquant et analysant leur rôle principal de femme. Elles sont nombreuses à avoir montré l’exemple, et sont devenues des icônes et influencers des générations actuelles et futures du continent africain.

M’pongo Love

Plus de 25 ans après sa mort, elle est toujours considérée comme une des principales représentantes du soukouss et de la rumba congolaise, avec à ses côtés Abeti Masikini. Sa beauté et sa voix puissante se détachaient au point de nous faire oublier son infirmité. Aujourd’hui son nom est reconnu des connaisseurs, et nous sommes fières de nommer celle qui des années durant a su se faire une place dans un milieu dominé par des hommes.

Myriam Makeba

Très connue en Afrique et mondialement grâce à son succès ”Pata-Pata”, peu de personnes savent que Mama Africa est l’un des personnages clé dans le développement social et musical du continent.

Pionnière dans son domaine musical mêlant rythmes sud africains et jazz, elle a surtout oeuvré dans la lutte contre l’apartheid dans son pays.

Son nom mérite sûrement une place d’honneur dans la liste des militantes africaines.

Oumou Sangaré, Viviane Ndour, Césaria Evora, Angélique Kidjo tant de femmes à citer.

En chantant, elles inspirent. Leur musique est un mélange de rythmes traditionnels et modernes lyriques. Chacune d’entre a su se démarquer non pas par la voix mais aussi par les messages traduits par leur volonté de transmettre.

L’orientale incontournable

Oul Kalthoum

Née en Égypte au début du 20 ème siècle, Oum Kalthoum était une chanteuse extraordinaire. Sa voix a charmé les publics des pays arabes et également du reste du monde. Malgré sa disparition, elle reste la référence en musique orientale.

Oul Kalthoum la Diva de la musique orientale. 40 ans après sa mort, elle est considérée comme la plus grande chanteuse du monde arabe.

La relève

Ina Modja la franco-malienne porte un message de paix et des valeurs d’amour et de partage à travers ses textes.

Inna Modja artiste franco-malienne

Inna Modja artiste franco-malienne

Yemi Alade

Son nom devient incontournable sur toutes les scènes que ce soit en Afrique tout comme à l’international. La jeune nigériane féministe défend la femme à travers ses textes, pas de compromis avec les hommes, elle veut l’égalité !

Yemi Alade artiste nigériane

Yemi Alade artiste nigériane