Omar Victor Diop veut réinventer l’héritage de la photographie africaine.

Omar Victor Diop, photographe sénégalais de 35 ans, poursuit son ascension dans le monde de l’art. De formation à commerce, Mr Diop a quitté son emploi à la communication de British American Tobacco (BAT) en Afrique pour se lancer dans la photographie. Son dernier travail appelé projet « Diaspora », est une série de portraits mises en scène de lui-même sous diverses formes historiques. Ces photos sont basés sur des peintures du 15ème au 19ème siècles qui font référence au monde contemporain et du football.

Omar Victor Diop s’est inspiré d’individu comme Albert Badin, un serviteur de la cour suédoise au 18ème siècle ou Juan de Pareja, qui était un membre de la maison de Velázquez dans le 17ème siècle. Il voulait comparer ces riches personnages à la diaspora africaine et aux enjeux contemporains autour de l’immigration, l’intégration et l’acceptation. Sur chaque cliché, il y a un rappel au football, car pour lui, le football est un phénomène mondial et met en évidence la société et ses différences. En effet, ce sport est un mélange de gloire, de culte des héros et d’exclusion.  Je vous laisse apprécier quelques uns de ses clichés.

omar_victor_diop_

Don Miguel de Castro, émissaire du Congo
Don Miguel de Castro et deux serviteurs sont arrivés dans le cadre d’une délégation envoyée par le souverain de Sonho, une province du Congo, via le Brésil aux Pays-Bas. L’objectif de ce voyage était de trouver une solution à un conflit interne au Congo.

omar-victor-diop

Albert Badin (1 747 ou 1750 à 1822)
Adolf Fredrik Ludvig Gustav Albert Badin, né Couchi, connu sous le nom Badin, était un domestique suédois et chroniqueur, à l’origine un esclave, maître d’hôtel de la première reine Louise de Prusse Ulrika puis de la princesse Sophie Albertine de Suède.

omar_victor_diop-iau-1

Ayuba Suleiman Diallo (1701-1773)
Ayuba Suleiman Diallo, également connu comme Job ben Salomon, était un musulman célèbre qui a été victime de la traite négrière transatlantique.

Omar-Victor-Diop

Jean-Baptiste Belley (1746-1805)
Jean-Baptiste Belley était originaire du Sénégal, né sur l’île de Gorée. Il était un ancien esclave de Saint-Domingue dans les Antilles françaises qui a acheté sa liberté avec ses économies. Pendant la période de la Révolution française, il est devenu un membre de la Convention nationale et le Conseil des Cinq-Cents de la France.

Omar-Victor-Diop-iau-5

St Benoît de Palerme (1526-1589)
Benoît le Maure était un moine franciscain italien en Sicile qui est vénéré comme un saint dans les églises catholique et luthérienne. Né d’esclaves africains, il a été libéré à la naissance et est devenu connu pour sa charité. Benoît a été béatifiée par le pape Benoît XIV en 1743 et canonisé en 1807 par le pape Pie VII.

Omar-Victor-Omar-iau-6

Angelo Soliman (1721-1796)
Angelo Soliman est né dans l’État de Sokoto au Nigeria moderne. Il a été emmené en captivité étant enfant et est arrivé à Marseille comme esclave. Il a été donné comme un cadeau en 1734 au gouverneur impérial de la Sicile.

Omar-Victor-Diop-iau6

Dom Nicolau (c1830-1860)
Dom Nicolau, prince de Kongo, est peut-être le premier dirigeant africain  publiquement protester contre les influences coloniales. Nicolau a protesté contre l’activité commerciale et politique portugais et l’expansion militaire en publiant une lettre dans un journal portugais à Lisbonne.

 


 

Vous aimerez peut-être lire :