La grossesse est un moment privilégié, une expérience d’un lien jugé le plus intime entre deux êtres vivants, la mère, et l’enfant qu’elle porte. Pourtant, ce lien peut dans certains cas créer une crainte pour le père qui peut soit se mettre en retrait, ou par peur de “faire mal au bébé” éviter tout rapport avec sa compagne pendant cette période.

La sexualité est un phénomène riche et multidimensionnel. Enceinte, vous pouvez avoir envie de faire l’amour, ou dans le cas contraire être totalement insensible à cette envie. Les deux situations sont normales, n’ayez pas d’inquiétudes, soyez à l’écoute de votre corps et parlez de vos doutes et de vos éventuelles craintes à votre partenaire. Vous découvrirez ainsi que vous n’êtes pas la seule à percevoir le sexe autrement.

Afin de mieux vous orienter, nous avons pris le temps de nous poser les questions essentielles suivantes:

Quelle est la meilleure position sexuelle lorsque l’on est enceinte ? Toutes les positions peuvent-elles être pratiquées pendant la grossesse? Et notre libido dans tout ça, sera t-elle affectée? Telles sont les questions que se posent de nombreuses femmes enceintes. Dans des statistiques du magazine Famili, près de 50% des couples qui attendent leur premier bébé arrêtent d’avoir des relations sexuelles au fur et à mesure que la grossesse avance. Cependant, le maintien de l’harmonie et de l’intimité dans le couple est bon et utile, tant du point de vue psychologique que physique; pour les femmes comme pour les hommes.

Quels sont dans ce cas les avantages d’avoir des rapports sexuels pendant la grossesse?

Pour les hommes:

  • une libido toujours épanouie,
  • le changement de formes de la conjointe peuvent le rendre plus réceptif et l’exciter davantage
  • l’estime de soi: il confirme son rôle de conjoint et d’amant, l’homme ne doit pas seulement être le père du bébé, il doit rester votre amant et continuer à vous donner du plaisir;

Pour les femmes:

  • la confiance en soi , le corps change et le conjoint n’en est que plus ravi;
  • faire l’amour est une gymnastique utile pour le corps et pour l’esprit, le corps devient plus réceptif grâce à une augmentation de la vascularisation et de la vasocongestion des organes génitaux ;
  • la femme est plus épanouie et détendue

Tout ceci est bien beau, mais concrètement comment doit-on procéder pour continuer à avoir du plaisir, à prendre notre pied, sans avoir peur de “faire mal au bébé?”

Les meilleures positions sexuelles pendant la grossesse

Voici des idées de positions du Kamasutra à adopter afin que le ventre de la maman ne soit pas gênant pendant l’acte sexuel:

La levrette: la femme est à quatre pattes , jambes écartées, et l’homme est derrière elle à genoux.

Avantages: c’est l’idéal lorsque la femme commence à gêner son partenaire avec son ventre,

Inconvénients: une partie du poids des deux personnes repose sur les bras de la femme, et surtout au troisième trimestre, si elle a mal au dos position devient rapidement inconfortable.

Le missionnaire: c’est la plus classique et la plus populaire de toutes les positions. La femme se tient allongée sur le dos, et l’homme est au dessus d’elle.

Avantages: pendant les premiers mois de la grossesse, vous pourrez pratiquer le missionnaire à tout va. De plus, cette position est très confortable et permet aux amants de s’embrasser et se regarder.

Inconvénients: à partir du second trimestre de la grossesse, cela peut être un peu gênant pour la femme, car elle peut ressentir une sensation de compression. Dans ce cas, il est préférable de ne pas effectuer cette position et de se consacrer à d’autres positions qui ne touchent pas à la région abdominale.

La position d’Andromaque: La femme est assise à cheval sur le bassin de l’homme qui est allongé sur le lit;

Avantages: c’est la posture préférée de nombreuses femmes, en plus d’être très stimulante pour les deux amants. Cette position est appropriée pendant le second trimestre de la grossesse.

Inconvénients: si cela est fait pendant longtemps, cette position peut fatiguer les jambes de la femme. Dans ce cas, le partenaire peut l’aider à se déplacer verticalement, en poussant ses hanches avec ses mains.

La position de la cuillère: la femme est allongée sur le cote, les jambes allongées ou légèrement fléchies de biais, et le conjoint se place derrière elle.

Avantages: cette positon est très appropriée pendant la grossesse, car elle permet de décharger latéralement tout le poids du ventre. De plus, c’est une posture très douce et relaxante, qui favorise les caresses et l’intimité dans le couple: l’homme peut également stimuler d’autres zones érogènes de la femme, telles que les seins, le cou ou les oreilles.

Inconvénients: c’est une position difficile à tenir pendant longtemps, car le pénis peut se détacher du vagin…

Pour maintenir la connexion avec votre partenaire, parlez de vos besoins avec votre partenaire de manière ouverte et émotionnelle. Laissez vous guider par le plaisir et le confort. Si vous pensez que votre grossesse affecte votre relation avec votre partenaire, il existe d’autres solutions telles que la masturbation ou le sexe oral.

Le dernier stade de la grossesse, est l’occasion idéale d’explorer de nouvelles sensations et de découvrir de nouvelles pratiques sexuelles agréables , seule ou en couple. Les terminaisons nerveuses des femmes sont plus sensibles. C’est le moment idéal pour profiter du plaisir des caresses, dans son sens le plus large, ainsi que d’une sexualité non exigeante et ouverte à des activités agréables telles que des câlins, des massages sensuels, jeux érotiques et séduction, etc.

Le sexe oral peut être une alternative , même si en réalité, les options sont infinies, car il convient de rappeler que toute la peau qui recouvre notre corps est potentiellement sensible au plaisir, et donc à la totalité de notre corps et, par dessus tout, à notre cerveau, le grand processeur de plaisir, peut être considéré comme érogène.

Le sexe anal en ce qui le concerne n’a pas de contre indication obstétricale qui le limite. Il n’est généralement pas pratiqué pendant cette période en raison de la gêne causée par la présence d’hémorroïdes (très fréquent pendant la grossesse), et dans le cas où il est pratiqué, il est toujours recommandé d’y aller prudemment.

Sexualité et grossesse

La grossesse n’est pas une maladie, par conséquent, il n’est pas nécessaire de renoncer au plaisir charnel pendant neuf mois. D’autre part, il ne faut pas réduire la sexualité à la pratique des rapports sexuels: les caresses et la masturbation deviennent également d’une importance vitale à ce stade.

En bref, il n’y a pas lieu d’avoir peur des rapports sexuels pendant la grossesse, car l’orgasme contribue au processus de la naissance, en particulier lorsqu’il est retardé. Alors, profitez de cette nouvelle étape de votre vie et rappelez vous que le sexe ne sert pas seulement à procréer, par lui, nous exprimons notre amour et cela profite au couple et au bébé.