En République Démocratique du Congo, voilà à présent 11 ans que la journée internationale dédiée à la promotion de la femme existe. Pendant cette journée l’ensemble des femmes portent le même motif pagne.

Cette initiative a traversé les frontières pour s’instaurer dans les cœurs de nos chères compatriotes partout dans le monde. Croyant au départ que cette action s’arrêterait le 8 mars 2007, l’idée a été bien reçu par le peuple féminin congolais, aussi bien des adultes que des adolescentes. À présent, une réelle tradition s’est installée.

 

femmes en rdc

La ministre du Genre, Famille et Enfant Chantal Safou a présenté ce mardi 20 Février 2018 le pagne officiel pour la célébration de la journée internationale dédiée à la promotion des droits de la Femme.

Décoré de motifs et plusieurs couleurs, ce pagne qui met en valeur la femme rurale à travers le thème “l’heure est venue, les activités rurales et urbaines transforment la vie des femmes” est déjà en vente notamment au secrétariat du ministère du Genre, Famille et Enfant.

femmes en rdc

“Cette journée des droits de la Femme connaîtra une innovation sur le plan national avec comme sous-thème Investir dans la force productrice de la femme rurale, priorité de la RDC. Le but poursuivi est d’exalter la femme rurale” a expliqué Chantal Safou Lopusa.

Prix et Marathon

De son côté, la ministre du Genre, Famille et Enfant, Chantal Safou, a déclaré que la volonté déterminée de s’approcher de la femme rurale pour l’exalter a conduit son ministère à s’associer à celui des sports. Dans son mot de circonstance, le ministre des sports Papy Nyango a quant à lui déclarer qu’il va promouvoir les actions des femmes qui visent à concrétiser l’égalité de chances entre homme et femme.

À ce sujet, un marathon sera donc organisé dans la vallée de la N’sele.

femmes en rdc

C’est dans cette vallée qu’un grand nombre de femmes rurales travaillent. La ministre a donc choisi cet endroit pour leur rendre un vibrant hommage cette année.

Les femmes maraîchères et celles urbaines vont parcourir une distance de 8 Km. Une récompense à la clé pour les 100 premières arrivées.

Toutefois, pour des raisons de sécurité il n’y aura malheureusement pas plus de 1000 personnes à y assister. En marge de cette activité sportive, la majorité des gens pourront se consoler avec la kyrielle d’activités organisées.

Les activités se tiendront conjointement à N’sele , et à l’Académie des Beaux Arts. Cela pendant 4 jours, soit du 8 au 10 mars. Académie située dans la commune de la Gombe à Kinshasa anciennement nommée Léopoldville

femmes en rdc

Une foire sur l’entrepreneuriat féminin se déroulera dans l’enceinte de l’Académie des Beaux Arts. La foire donnera lieu à des expositions – photos sur les femmes immortelles du pays ainsi qu’à des exposés. Ces deux événements seront retransmis en direct, via des écrans géants superposés sur les 2 sites des manifestations.

Avancement des femmes

Cependant, mis à part cette mise en avant du pagne, que ressort réellement de cette action? La femme qui porte le pagne en RD Congo représente la Femme responsable. Respectueuse. De bonne instruction. Mais le droit est-il réellement appliqué? Ou s’agit-il encore une fois de flouer le réel problème de la place de la femme en RD Congo?

Pouvons-nous nous dire que le pagne vient plutôt obstruer la vision accordée à la journée des droits de la Femme? Une façon détournée de nous donner une valeur “mirage”?

Je dirais oui et non. Oui car on propose le pagne; il met en avant le côté responsable, et met en valeur la Femme de par sa signification. Non car l’évolution de la femme au sein du pays laisse à désirer. Après étude, nous pouvons voir qu’il y a encore fort à faire.

Selon le classement établi par l’Union interparlementaire, le Congo occupe le 167e rang sur 193 pays en fonction du pourcentage des femmes siégeant au Parlement. La proportion des femmes députées dont le taux était de 12% en 2005 descend à 6% en 2007. Il remonte à 9% en 2012. Actuellement, le gouvernement du Congo a un taux de 14% de femmes en son sein.

Ne baissons pas les bras et inspirons-nous de ces femmes courageuses de la LIFCE “Ligue des Femmes Congolaises pour les Elections” présidé par l’honorable Eve Bazaiba MASUDI qui monte au front avec hargne et motivation.

Bien que la Femme soit pour moi le berceau de l’humanité, donc d’une importance capitale, et doit de ce fait être mis à l’honneur à chaque instant; célébrons cette journée des droits de la Femme avec honneur.