Hollywood essaye de rattraper les dégâts causés par la vague de protestation du hashtag #oscarsowhite. Mercredi le conseil de la  principale académie du cinéma américain annonçait à Idris Elba ou même John Boyega qu’ils feraient partie des nouveaux membres de ladite association.

La composition de la liste des invités à « The Academie of Motion Picture Arts and Sciences » est de 46% de femmes et 41% des personnes de couleur,  selon les chiffres de l’organisation. Cette promotion met donc à l’honneur les minorités ethniques, les femmes et la jeunesse. La liste comprenant près de 683 nouveaux membres du 7eme art.

Une étape importante après les critiques sur le manque de diversité raciale de l’Académie. Rappelez vous en Janvier dernier, les protestations qu’il y a eu quant au fait qu’il n’y ait pas ou peu d’acteurs  »de couleur » nominés pour les récompenses majeures pour la deuxième année consécutive. « Si vous voulez plus de noirs, il faut juste créer des catégories pour les noirs. (…) Est-ce que Hollywood est raciste ? Bien sûr que oui. Mais c’est un racisme auquel vous vous êtes complètement habitués« , s’est amusé Chris Rock qui a également choisi de dénoncer le problème en images lors de la présentations des Oscars.

Et les nominé(e)s sont…

De grandes figures des droits civils tel que Al Sharpton a porté haut cette bataille #oscarssowhite et permet à des personnalités tels que l’acteur anglo-nigérian Idris Elba, la révélation de Star Wars le comédien afro-américain John Boyega, le benjamin du cru à 24 ans, Michael B. Jordan, la star de Creed, Chadwick Boseman (Black Panther), le comique Marlon Wayans, les chanteurs Mary J. Blige et will i am de figurer sur cette liste. Sans oublier l’acteur-réalisateur Nate Parker qui a fait sensation à Sundance avec son film Birth of a Nation. Ce drame sur une révolte d’esclave peu avant la guerre de Sécession est considéré comme un prétendant solide de la prochaine saison des prix. Selon les sources, Will Smith en a été écarté.

La communauté hispanique voit l’entrée du Portoricain Luis Guzman, de la Cubaine Eva Mendes, du Guatémaltèque Oscar Isaac (A Most Violent Year, Star Wars) et d’America Ferrara (Ugly Betty).

Le conseil de l’Académie compte rattraper ce manque, notons qu’à présent, pour faire partie de la sélection, il faudra justifier d’un oscar, ou avoir été sélectionné pour prétendre être membre à vie.