Une démarche, un port altier, un sourire et des yeux rieurs. Esther Mbabazi procède aux dernières vérifications avant  le vol, bien que le service technique s’en soit occupé.

Elle est plus que consciente de la charge qui pèse sur ses frêles épaules non seulement en tant que femme mais aussi en tant que  commandant de bord à Rwandair.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, Esther Mbabazi, née au Burundi, Rwandaise née au  Burundi et revenue avec ses parents  en 1996 après le génocide  de 1994, est la plus jeune et la première femme pilote rwandaise  ayant effectué son premier vol à l’âge de…24 ans !

Eh oui, Esther Mabazi est l’icône et un modèle de toute une génération. Malgré le décès de son père survenu dans un crash d’avion au Congo alors qu’elle n’avait que 8 ans, elle a décidé plus que jamais de réaliser son rêve avec le soutien de sa mère, business woman et de toute sa famille.

A la question de savoir pourquoi avoir voulu devenir pilote  et ce malgré le décès de son père, suite  un crash, elle répond invariablement : s’il fallait se limiter au passé, l’on ne prendrait plus l’avion ou encore des voitures, aucune raison de s’empêcher de vivre.

Depuis l’âge de 4 ans, elle a toujours su, elle  a toujours caressé le rêve d’être pilote bien que voir son père et le savoir dans les airs, l’ai quelque peu influencée. Elle a toujours souhaité ressenti cette liberté et cette  volupté dans les nuages. La mort de son père l’a quelque peu ébranlé mais en sa mémoire, a décidé de poursuivre son rêve car il l’aurait soutenue. A l’annonce de sa décision, sa famille l’a quelque peu mal prise mais a fini par comprendre et la soutenir.

Esther Mbabazi femme pilote rwandaise

Après  le « Soroti Fligh  School » en Uganda et « Flight School in Florida », Esther a décidé de rentrer travailler  au Rwanda qui disons-le,  est un pays en plein essor  depuis les années 2000. Comme elle le dit si bien, le Rwanda est  un pas où règle la sécurité en plus d’être assez développé ; en 2012, il avait un taux de croissance de 7,7%.

Le Rwanda qui a réussi à tourner la page mais n’a pour autant pas oublié son passé est un pays où il fait bon vivre, le tourisme ne s’est Jamais aussi bien porté, un pays où  plus d’un million de pauvres ne vivent plus sous le seuil de pauvreté et fait majeur pour une femme d’influence, la parité fait partie des priorités et des objectifs du gouvernement.

Aujourd’hui âgée de 28 ans, le  plus important est de mener les voyageurs à bon port. Elle a conscience de l’image et de ce qu’elle représente non seulement pour les Rwandaises  mais aussi pour toutes les femmes africaines.

Esther MBABAZI…est une femme d’influence !!