Pourriez-vous présenter en quelques phrases la femme, et la professionnelle que vous êtes?

Je suis Diariatou KEBE, blogueuse depuis 5 ans (clumsy.fr) je suis maman d’un petit garçon qui a  5 ans !

Votre parcours pourrait éveiller la curiosité et la passion des lecteur(trice)s, pouvez-vous nous en faire une ébauche?

Je ne préfère pas si ça ne vous dérange pas ??

Qu’est ce qui vous a donné cette envie de vous lancer dans cette aventure?

C’est un peu particulier puisque rien ne m’y prédestinait. Ce sont les éditeurs qui sont venus à moi via mon blog. J’ai eu beaucoup de chance de ne pas avoir à passer par l’envoi d’un manuscrit en espérant une éventuelle publication.

Quel est le sujet de votre livre « Maman noire et invisible » et à qui s’adresse-t-il?

J’y parle de la maternité dans les grandes lignes mais également la question épineuse du racisme. Je suis née et j’ai grandi en France. L’idée qu’un jour mon fils puisse connaître le racisme me hante et me révulse à la fois. Le livre s’adresse aux futures mamans noires et aux femmes noires en général qu’elles soient mères ou pas.

Pourquoi avoir choisi « invisible » dans le titre de votre livre?

Parce que les femmes noires et donc les mamans ne sont nulles parts dans la société française. Nous ne sommes pas présentes dans l’espace public. Lorsqu’il s’agit de parler de la maternité des femmes noires celle-ci est perçue comme problématique : trop d’enfants, incapables de s’en charger, ou trop maternantes. Bref tous les stéréotypes y passent… De plus, les livres liés à la grossesse s’ils sont légions en France les couvertures sont très très blanches … L’invisibilisation le fait de ne pas se voir et s’interroger sur la validité de son existence dans un monde ou le blanc est la norme.

Pourquoi avoir choisi ce sujet pour votre 1er livre?

Je suis une jeune maman et très sincèrement j’ai peur. Le débat national et les discours politique sont violents envers nous. Nous les autres, les « pas vraiment français. » La maternité est un sujet abondement exploité en France mais reste cloîtrée dans quelque chose qui dès le départ m’a semblé non inclusif. Il y a énormément de sujets autour des maternités noires à explorer, à aborder pour faire exister ces problèmes et surtout trouver des solutions pour nous-mêmes et pour nos enfants. La question de l’enfance noire me tient particulièrement à cœur car ce sont nos enfants qui seront les adultes de demain.

Que pensez-vous de la représentativité des noires dans les livres pour nos enfants?

Vaste question. J’étudie la question pour un prochain billet sur mon blog personnel. Mais en quelques lignes je peux déjà vous dire qu’il devient impératif de décoloniser le milieu de l’édition pour enfant ! En plus du manque de représentativité on y trouve des concepts racistes sans qu’il ne soit véritablement questionné contrairement aux Etats Unis ? Comme je l’ai dit vaste question et surtout vaste chantier de lutte !

Avez-vous eu des retours d’autres mamans sur votre livre?

J’ai été agréablement surprise de voir que beaucoup de mères blanches s’y sont également intéressées. Mais le plus gros des retours se sont les femmes noires et je suis plus que rassurée de voir que je ne suis pas seule à avoir des questionnements mais aussi des peurs. Le fait d’avoir pu les exprimer et les partager m’a fait un bien fou et quand j’en parle avec d’autres mères ou futures mères je suis heureuse de voir qu’elles sont indulgentes avec mon livre ! Qu’elles aiment l’idée de voir un livre pour elles.

maman-noire-et-invisible-clumsy-mamy

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon)

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence