A l’heure où le débat sur la visibilité des noirs bat son plein, certains cas démontrent encore que l’on peut être entendus,  ce n’est pas en élevant sa voix,  mais son talent qu’elle fait parler d’elle.

Diandra Forrest, mannequin de 27 ans,  fait partie de ses personnes que certains pensent atypiques. Elle a son authenticité,  elle est  belle,  grande,  et albinos. Oui,  et cela n’a en aucun cas empêché dans un milieu très fermé comme celui de la mode qu’elle devienne égérie.

Diandra est atteinte d’albinisme,  et la société de cosmétiques Wet n Wild  l’a engagée dans sa nouvelle campagne de marketing. Elle devient la première femme albinos égérie de la marque.
L’albinisme est une maladie génétique qui atteint près de 15000 personnes en Europe,  1 naissance sur 4000 au Niger par exemple et plus de  18000 personnes aux USA. Aujourd’hui, pour certaines jeunes femmes il est quasi impossible de trouver une nuance de maquillage. Pour ces  personnes atteintes d’albinisme et hypopigmentation le combat est quotidien,  vaincre la luminosité, protéger sa peau et ses yeux….  »Je me demande toujours si une marque de cosmétiques aura mon fond de teint,…  Je dois toujours faire des mélanges car ils sont souvent soit trop sombres, ou trop  légers…  » a déclaré Diandra.

On a déjà eu l’occasion de la voir sur les podiums,  clip de Beyoncé,  tout récemment à  la New-York Fashion Week ou encore en couverture de Ebony Magazine.
Mis à part qu’il s’agit d’un énorme pas en avant vers l’exhaustivité dans l’industrie de la beauté, les news restent passionnantes dans la mesure où la marque Wet n Wild est disponible à travers le monde avec des produits n’excedant pas les 10€ parfois.

Le mannequin Diandra Forest a récemment déclaré au Huffington Post:   »J’ai toujours voulu prendre part à  une campagne de beauté ,  notamment  pour  une marque qui celebrerait la diversité et la singularité  ». 


Crédit photos internet