C’est l’actu beauté phare du moment. Vendredi 8 Septembre dernier, Rihanna inaugurait sa ligne de cosmétiques, Fenty Beauty. Avec une collection proposant plus de 40 teintes de fond de teint, la marque se veut inclusive et vise une grande diversité de carnations. La chanteuse barbadienne souhaite ainsi donner plus d’espace et de visibilité aux femmes noires et métissées, souvent laissées pour compte dans les grandes marques de cosmétiques. Pour preuve, le spot publicitaire, où au moins 10 mannequins non-blanches sont représentés.

Duckie Thot Fenty Beauty Aleeka Magazine

Le mannequin australien Duckie Thot dans la campagne publicitaire Fenty Beauty

Plus qu’une simple ligne de maquillage, Fenty Beauty a axé sa stratégie marketing sur un vrai positionnement autour de la diversité : l’inclusion de toutes les femmes, de toutes couleurs, avec toutes les textures capillaires et structures de visages.

Fenty Beauty Arms Shades Aleeka Magazine

Pourtant…

Sephora, distributeur exclusif de Fenty Beauty en France, a décidé de nommer Sandrea et Sananas pour représenter les Françaises lors du lancement de la collection, à New York. Si les deux Youtubeuses sont en vogue et très populaires, le choix de Sephora a fait polémique, et pour cause : elles sont toutes deux claires de peau, notamment Sandrea, qui est blanche. Ni noires, ni métissées, ni asiatiques, les deux jeunes femmes ne sont donc pas représentatives à elles seules de la diversité défendue par Fenty Beauty.

Avec Fenty Beauty, Rihanna entendait ainsi répondre au désir des femmes à peaux noires ou métissées, qui ont du mal à trouver des produits adaptés à leur carnation sur le marché basique des cosmétiques. Il s’agit de la seule marque de cosmétiques proposant un nombre aussi important de teintes de fond de teint, bien devant les marques de luxe connues.

Ainsi…

Pourquoi le distributeur Sephora, a t-il décidé de ne sélectionner que deux Youtubeuses claires de peau, qui ne peuvent pas être représentatives à elles seules de l’image de marque ? Ce choix n’est-il pas un pied de nez à la diversité voulue par Rihanna ?

Faut-il compromettre la promesse de la marque seulement parce qu’il n’y a pas de Youtubeuse noire suffisamment influente en termes de chiffres pour faire face à ceux de Sandre, et Sananas ?

N’y a t il pas une « hypocrisie »  derrière ce choix, alors même que la marque appartient à une femme noire ?

Quelle est la responsabilité de Fenty Beauty dans le choix opéré par Sephora ?

Comme le débat de la semaine dernière, nous attendons vos nombreuses réactions !