Le correcteur de teint sert à corriger ce que le fond de teint n’a pas réussi à atténuer ou unifier. Les cernes, les cicatrices ou encore les petites imperfections qui posent problèmes. On va au préalable unifier au niveau des sillons naseaux, le coin de l’oeil, la commissure des lèvres… Autant de zones, qui ont de base la même carnation que le reste du visage. Il y a différents types, nous verrons donc lequel choisir selon le besoin.

L’anti-cernes

Nous avons dans les correcteurs, l’anti-cernes qui est le plus célèbre. L’anti-cernes est censé effacer les traces de fatigue et donner l’air plus frais. Je préconise plutôt qu’il est la teinte du fond de teint, de peur que si le fond de teint ne tienne pas correctement avec l’anti-cerne plus clair il pourrait se créer des striures au niveau des yeux. L’anti-cernes s’applique finement et se fond très bien, il va effacer les traces de fatigue et donc donner un air plus frais. L’anti-cernes s’applique avant ou après le fond de teint liquide en fonction de la couvrance désirée.

Correcteurs : Anti-cernes

1- Double Wear, Estée Lauder, 28 € – Cet anti-cernes a une couvrance légère, même en appliquant deux couches. Il a une texture légère qui offre un fini poudré. Mais ne tient pas très longtemps.

2- Crème de Camouflage Extrême Full Cover, Make Up For Ever, 28,50 € – Ce produit offre une bonne tenue ainsi qu’une bonne couvrance.

3- Le Select Cover Up, Mac Cosmetics, 19 € – Il est très liquide et s’applique très facilement sous les yeux et sur le visage . C’est un excellent correcteur pour les peaux grasses car il s’imprègne rapidement sur la peau pour laisser un fini semi-mat.

4- Le Fit Me, Gemey-Maybelline, 9,50 € – La texture n’est ni trop grasse, ni trop épaisse mais surtout il offre une très bonne couvrance. Bon rapport qualité prix. Je l’ai trouvé sur Amazon.

Les correcteurs de couleur

Selon la zone à corriger nous allons nous diriger vers d’autres catégories de couleur. C’est à dire qu’une personne ayant des rougeurs anormalse au niveau du visage, un bouton par exemple (un bouton est une rougeur) nous allons plutôt appliquer un correcteur vert pour équilibrer. Mais cela reste des tours de polichinelle des maquilleurs. Retenez qu’il suffit de repérer la couleur du problème à camoufler et d’appliquer dessus un correcteur de la couleur opposée.

colorimétrie

Colorimétrie

Comme je disais tout à l’heure, elles vont permettre de cacher des tâches de soleil par exemple, des rougeurs ou des cicatrices. Une fois qu’on cerne la couleur de l’imperfection, on va donc appliquer son opposé afin d’annuler la couleur. Le vert pour le rouge, le jaune pour le violet, le rouge pour le vert (un teint olivâtre). Il s’agit ici de ce que l’on appelle dans notre language, la colorimétrie. Vous pouvez en trouvez chez des revendeurs de beauté, sinon L.A Girls en fait de très bien.

Correcteur Réflecteur de lumière

Comme son nom l’indique, l’anti-cernes réflecteur de lumière n’est pas là pour corriger les imperfections mais pour donner un petit coup de fouet au teint

Pour ce qui est de faire « la lumière » sous les yeux je ne conseille pas de le faire à l’anti-cernes. C’est d’ailleurs pour cela que certaines vont vouloir prendre un anti-cerne plus clair. Je conseille plutôt un correcteur à la texture fluide qui s’appliquera facilement après le fond de teint et l’anti-cernes/correcteur, et avant la poudre. Ce type de produit est souvent présenté sous la forme d’un stylo/pinceau. Avec cette astuce, il y a une touche d’éclat en plus au niveau du teint.

Réflecteur de lumière

1- Pro conceal, L.A Girl, 5,90 € – Ce sont les meilleurs correcteurs que j’ai pu tester. Excellente couvrance, excellente tenue, ne filtrent pas dans les plis, une gamme de teintes pour tout le monde.

2- Radiant Creamy Concealor, Nars, 29,95 € – Cet anti-cernes à la texture crémeuse offrant une bonne couvrance, notamment pour les cernes très marqués et diffuse de la lumière. Une fois appliqué, cet anti-cernes ne bouge pas.

3- Correcteur de teint, Iman, 19,50 € –  L’embout mousse permet une application précise sur la zone à corriger. La texture souple s’étale facilement.

Le cache-bouton

Pour camoufler les boutons ou atténuer d’éventuelles croûtes, nous utiliserons un correcteur en stick, en crayon ou en tube. Certains sont même enrichis en actifs anti-boutons. Pour un résultat presque invisible, celui ci doit être de la même teinte que la peau. Le cache-boutons en stick/tube/pot s’applique après le fond de teint liquide ou avant le fond de teint poudre.

Milani et Iman sont des marques qui proposent une gamme de sticks efficaces.