Cécile McLorin Salvant, formidable chanteuse de 27 ans, s’est révélée au grand public avec l’album Woman Child en 2013. Son second album, For One To Love, a confirmé tous les espoirs placés en elle et a été élu «Album de Jazz Vocal de l’Année» en 2016 aux prestigieux Grammy Awards. La chanteuse, très prolifique, nous revient au disque avec un double album constitué de compositions et de reprises qui explorent souvent le thème des relations interpersonnelles et affichent la forte personnalité de Cécile, sa vive intelligence, son humour, sa lucidité et un romantisme absolu.

Ce n’est pas la puissance, ni le timbre, ni l’amplitude, qui émerveillent, mais plutôt la maîtrise vocale et stylistique sidérantes pour une si jeune chanteuse. Ce «growl» (le soufflé chanté), ce rubato, cette technique vocale impressionnante, Cécile en fait usage avec un sourire et une simplicité désarmants. Une partie des titres a d’ailleurs été gravée dans des conditions de concert au sein de la Mecque du Jazz, le Village Vanguard de New York, ce qui ne manque pas de sidérer tant l’interprétation de Cécile et la qualité de l’enregistrement sont étincelantes.

Le groupe balance, swingue, comme suspendu aux cris, à la voix rageuse, endiablée ou enjôleuse de la chanteuse franco-américaine. Ce qui emporte l’adhésion, c’est bien cette voix aux chatoiements infinis, capable à chaque fois de donner une vraie personnalité à un texte : des aigus frémissants et des graves qui remuent l’âme, le tout livré avec grâce et style.

Artiste «totale», Cécile pratique aussi les arts visuels et l’illustration comme en témoigne le superbe packaging entièrement conçu et écrit à la main par la chanteuse.

On retrouve tout au long de ce double album le trio qui accompagne régulièrement Cécile, avec l’excellent pianiste Aaron Diehl. La participation d’un quintette à cordes ainsi que celle du pianiste Sullivan Fortner à quelques titres contribuent également à cette belle réussite artistique. Un album qui confirme le talent unique de Cécile McLorin Salvant, époustouflante chanteuse à l’orée d’une carrière exceptionnelle.

Dreams & Daggers est un double album live à New York enregistré au Village Vanguard et au DiMenna Center avec Aaron Diehl (piano), Paul Sikivie (contrebasse), Lawrence Leathers (batterie) et en invités le Catalyst Quartet (quatuor à cordes) et le pianiste Sullivan Fortner !

Tournée en janvier 2018 :
 le 11 à Blois, le 12 à Périgueux, le 13 à Agen, le 14 à Rodez, le 19 à Caen, le 23 à Ibos, le 24 à Nîmes.