Voici bientôt quatre mois que le soleil a pointé son nez et que la chaleur nous donne envie de mettre nos jambes ou nos bras en valeur.  L’épilation nous permet de sublimer ces parties de notre corps mais cela ne se fait pas sans danger.

Voici les principales méthodes qui vous éviteront une peau irritée ou des poils incarnés afin de profiter le plus longtemps de votre épilation.

J’ai dressé avec la collaboration de Anaïs, esthéticienne chez Nocibé, la liste des soins que nous vous recommandons avant et après votre épilation:

Les soins avant épilation:

. Testez la tolérance des produits avant la première utilisation.  Appliquer le produit sur une petite zone que vous  pouvez traiter et au bout de 24 heures ,  s’il n’y a pas de réaction indésirable, vous pouvez l’utiliser normalement;

. Notez le temps d’application recommandé par la notice; parfois on ne veut qu’en faire à sa tête et prenons des risques.

. Évitez l’épilation à  la cire sur les zones irritées ou éraflées, parce que le processus d’épilation peut laisser la peau plus  fragile et peut aggraver l’irritation;

. Si vous choisissez d’utiliser le rasoir comme méthode épilatoire, utilisez un produit auxiliaire spécifique qui hydrate la peau et offre un meilleur glissement  de la lame. En variante,  on peut choisir un dispositif avec une couche de gel protectrice créée entre la peau et la lame, ainsi on protège la peau et la lame glisse sur celle-ci au lieu d’aggriper.

Les soins pré-rasage

Si vous choisissez d’utiliser la cire comme méthode épilatoire,  évitez l’application de crèmes,  lotions, ou huiles qui peuvent interférer avec l’adhérence de la cire sur la peau. Les ingrédients peuvent en effet interagir et conduire à des résultats moins efficaces.

Certains professionnels recommandent également d’éviter la cire pendant la période de menstruations. Étant donné que la peau à  cet endroit est plus sensible, le risque d’avoir plus de douleurs est augmenté.

Soins après rasage:

. Appliquer les produits spécifiques pour les soins post-épilatoires,  la base recommandée est de privilégier des substances apaisantes comme la camomille et le panthénol afin d’aider à hydrater et adoucir la peau (je recommande l’huile de jasmin, très prisée dans les centres de beauté indiens) ;

. La région maxillaire est particulièrement sensible et peut être sèche ou irritée après l’épilation.  Il est donc recommandé d’utiliser des déodorants aux propriétés apaisantes et adoucissantes sans alcool ni parfum.

. Évitez l’exposition au soleil et l’utilisation de produits parfumés dans les 24h qui suivent l’épilation. Les plages,  les piscines et saunas sont déconseillés,  la peau étant très fragile elle est très réactive.  A défaut, pensez à appliquer un écran solaire et cela quelque soit votre carnation.

. Évitez les vêtements serrés et optez pour des tissus respirants comme le coton au lieu de tissus synthétiques. La friction causée par les vêtements trop serrés  peut causer des irritations et surtout des poils incarnés. Les zones de plis sensibles, comme l’aine ou les aisselles restent néanmoins très sensibles,  alors restez vigilantes.

. Les poils incarnés sont une conséquence fréquente de l’épilation. Pour éviter ce problème,  pratiquez des gommages doux pour  éliminer les impuretés et les cellules mortes qui peuvent osbtruer les pores et bloquer la croissance normale des poils.

. Enfin,  éloignez votre fréquence d’épilation à  la cire. Cela la déshydrate et nuit à votre peau.

L’épilation pratiquée à domicile ou chez un professionnel doit être pratiqué méticuleusement. Prenez le  temps de lire les notices fournies avec les produits et surtout respectez les dates d’ouverture.

Le rasoir doit rester un objet personnel, pour des mesures d’hygiène et sanitaire,  pensez également à  le changer régulièrement.

Vous avez ainsi toutes les clés pour avoir une belle peau et éviter les bobos liés à l’épilation.  En cas de complications , rapprochez-vous d’un professionnel ou d’un dermatologue.